l'enfance aux enfants

La lutte contre la traite d'enfants

La traite des êtres humains figure parmi les affaires illégales les plus lucratives au monde. Chaque année, 2,5 millions de personnes en sont victimes et près de la moitié sont des enfants. La plupart sont exploités sans scrupules au travail.

1.1.74.3_kinderhandel_960x480_idsa2010-00036.jpg

Le dos face à la caméra, deux prostituées sont assises au bord de la route devant un stand.
La situation

L’UNICEF estime que 3000 enfants sont la proie chaque jour de trafiquants sans scrupules. Les enfants sont transportés comme de la marchandise par-delà des frontières, on les remet contre de fortes sommes à des couples en quête d’adoption, on les vend comme esclaves ou les attire dans la prostitution par de fausses promesses. Les transports illégaux d’enfants se pratiquent dans de nombreux pays d’Afrique et d’Asie du Sud-Est. Comme ces enfants sont sans identité – beaucoup d’entre eux n’ont jamais été inscrits au registre des naissances – leurs tortionnaires ont beau jeu.

De surcroît, les parents ont remis leurs fils et leurs filles à des intermédiaires en croyant sincèrement que leurs enfants pourraient travailler en ville dans des familles aisées et s’instruire. En réalité, ils sont contraints de travailler dans des plantations ou se font exploiter comme domestiques dans des ménages privés où ils sont souvent exposés à des agressions sexuelles.

La traite d’enfants conduit souvent au travail des enfants: les victimes ne sont pas seulement forcées à se livrer à la prostitution, sans nul doute l’une des pires formes du travail des enfants. De nombreux enfants qui tombent aux mains de trafiquants sont forcés à mendier, à voler, à vendre quelque chose ou à travailler.

L’Europe occidentale est l’un des destinations privilégiées des trafiquants d’êtres humains. En Suisse aussi, les enfants risquent de tomber dans les filets des trafiquants; car la Suisse est un pays de transit et de destination.

Pour avoir plus d´informations, cliquez ici

L’aide de l’UNICEF

Les victimes de la traite d’enfants sont souvent gravement traumatisées. De nombreux programmes de l’UNICEF ont pour but de leur apporter un soutien:

  • Structures de prise en charge destinées aux enfants concernés, permanences téléphoniques, réunification des familles et assistance juridique
  • Coopération avec la police de manière à ce que les trafiquants d’enfants soient poursuivis pénalement et recours à des avocats qui assistent les enfants durant les procédures judiciaires
  • Réalisation d’études concernant le phénomène de la traite d’enfants, son ampleur et ses itinéraires. Les résultats sont choquants et contraignent les gouvernements à agir.
  • Afin d’éviter que les enfants soient menacés par la traite, une partie du travail de l’UNICEF commence en amont:
  • Campagnes d’information sur le phénomène de la traite d’enfants et son étendue
  • Enregistrement des naissances dans les pays concernés par la traite d’enfants; car les enfants qui ont été inscrits au registre des naissances sont moins touchés par la traite.
  • Accès à la formation afin de sortir de l’engrenage de la pauvreté
Fact Sheet: Traite d'enfants (2016)
Téléchargement
Fact Sheet: Traite d'enfants et la Suisse (2016)
Téléchargement
Rapport: Traite d'enfants et la Suisse (PDF, 2007)
Téléchargement
Fact Sheet: Adoption internationale (2016)
Téléchargement
Vous pouvez aider vous aussi!

En faisant un don, vous contribuez à la prise en charge des enfants souvent gravement traumatisés et vous aidez à prendre les mesures nécessaires pour freiner la traite d’enfants. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "La lutte contre la traite d'enfants"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: