l'enfance aux enfants

L'encouragement des enfants d'âge préscolaire

Plus de 700 000 des enfants de 3 à 6 ans au Kirghizstan n’ont pas accès à des livres – même pas à des livres d’images. Les conséquences sont graves: 44 pour cent des enfants qui fréquentent la quatrième année d’école savent à peine lire.

111597_UNICEF_Kirgistan_960x480

Deux garçons en âge de fréquenter l’école enfantine regardent des livres.
La situation

Depuis la chute de l’Union soviétique, les enfants d’âge préscolaire ne sont guère encouragés au Kirghizstan – ni par l’Etat ni en privé. 82 pour cent des enfants du Kirghizstan ne fréquentent pas d’école enfantine ou n’ont que peu (ou pas) de livres à disposition chez eux. A l’école primaire aussi, les livres sont plutôt rares. De l’avis du département de l’éducation, seuls 62 pour cent des besoins sont couverts et un enfant sur dix seulement dispose de l’éventail complet des manuels. Les conséquences sont graves: car les enfants qui n’ont pas été stimulés par des livres d’images et des livres durant la période préscolaire rencontrent souvent des difficultés de lecture à l’école primaire. Au Kirghizstan, plus de 44 pour cent des enfants de quatrième année savent à peine lire.

L’aide de l’UNICEF

30 francs suffisent pour financer dix livres d’images, 120 francs permettent d’équiper une bibliothèque d’école enfantine. L’UNICEF équipe les 995 bibliothèques de villages et les 700 écoles enfantines et structures d’accueil de jour de livres d’enfants et de manuels qui expliquent comment préparer à l’école les enfants d’âge préscolaire. Le but est d’atteindre tous les enfants du Kirghizstan âgés de 3 à 6 ans.

Merci de tout cœur pour votre soutien!

Ce projet est entièrement financé et se trouve en cours de réalisation.

Souhaitez-vous soutenir l’UNICEF en faisant un don pour les programmes de formation? Vous trouvez d’autres informations ici.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: