l'enfance aux enfants

Lutter contre l'excision

Au Soudan, 87 pour cent des filles et des femmes sont excisées. Les femmes non excisées sont jugées impures et sont souvent mises à l’écart. Il est donc primordial qu’un changement de mentalité ait lieu pas à pas et que chaque petite fille soit jugée «parfaite» dès la naissance.

110455_UNICEF_Sudan_960x480

Fillette d’environ huit ans appuyée contre un tronc d’arbre. Son regard grave se promène dans le lointain.
La situation

Toutes les 10 secondes, une fille de moins de 12 ans subit une mutilation génitale: cette pratique concerne trois millions de filles chaque année. Selon les estimations, 200 millions de filles et de femmes âgées de 15 à 49 ans sont excisées – et souffrent souvent de séquelles physiques et psychiques à vie.

De «qulfa» à «saleema»
Le Soudan est l’un des pays d’Afrique où la pratique des mutilations génitales féminines est profondément ancrée dans les traditions culturelles et étroitement liée au respect des normes sociales: 87 pour cent des femmes âgées de 15 à 49 ans sont excisées; chez la plupart d’entre elles, la mutilation a eu lieu avant l’âge de 11 ans. Les femmes non excisées sont jugées «qulfa» – un terme qui recouvre les notions de «déshonneur» et d’«exclusion sociale». Pour faire contrepoids, l’UNICEF a introduit le mot «saleema»; ce terme arabe qui signifie «parfait, intact, en bonne santé, indemne» est devenu un synonyme très répandu pour désigner les femmes non excisées: car chaque petite fille vient au monde en étant parfaite et intacte.

L’aide de l’UNICEF

La campagne «Saleema» entraîne un changement de mentalité dans la société soudanaise; des dizaines de villages ont déclaré aujourd’hui publiquement qu’ils abandonnaient la pratique de l’excision. La norme sociale selon laquelle seules les filles excisées sont belles et aptes au mariage se transforme lentement en une nouvelle norme sociale qui juge les filles intactes et parfaites dès la naissance. Les mesures concrètes:

  • Des programmes de sensibilisation à la radio et à la télévision
  • Des prises de position publiques de la part des représentants des gouvernements
  • Des déclarations de la part de chanteurs, écrivains et acteurs connus
  • Des prises de position de chefs spirituels et religieux
Fact Sheet: Mutilation génitale féminine (2016)
Téléchargement
Vous pouvez aider vous aussi!

Soutenez notre action en faveur de l’abandon des mutilations génitales féminines! Merci de tout cœur.
Aimeriez-vous soutenir l'UNICEF avec un parrainage de projet? En savoir plus >

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Lutter contre l'excision"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: