l'enfance aux enfants

Prévention de la polio

En Ukraine, le risque d’un nouveau foyer de polio augmente. Le conflit armé à l’Est du pays, le manque d’approvisionnement en vaccins et la méfiance de la population ont fait reculer le taux de vaccination à un niveau dangereusement bas. L’UNICEF joint ses efforts à ceux de l’OMS pour que les enfants dont le nombre est estimé à 1,5 millions puissent prendre les trois doses de vaccin nécessaires.

ukraine-un09083.jpg

Une petite fille reçoit une dose de vaccin contre la polio
La situation

La violence dans l’Est de l’Ukraine est sans fin. La détresse des enfants et de leurs familles grandit: l’eau vient à manquer, le courant tombe en panne, l’approvisionnement médical est réduit.

Le programme de vaccination national contre la polio est aussi touché par la crise. Le moment est particulièrement peu favorable car déjà avant l’éclatement du conflit, l’Ukraine avait un taux de vaccination dangereusement bas: des ruptures de livraisons mais aussi le manque de confiance de la population ont conduit en quelques années à un recul sensible du nombre des enfants vaccinés. Depuis 2010 déjà, l’OMS estime que le risque d’un nouveau foyer de polio en Ukraine est élevé. A part le taux de vaccination bas, les mouvements migratoires en provenance ou à l’intérieur de pays affectés par la paralysie infantile constituent un facteur de risque élevé.

L’introduction de la polio en Ukraine constituerait un revers important face à l’objectif d’éradiquer cette maladie dans le monde. Il y aurait aussi un risque de voir la paralysie infantile reprendre le chemin de l’Europe.

L’aide de l’UNICEF

Il est tout à fait possible d’empêcher l’apparition d’un nouveau foyer de polio en Ukraine. Il est important que les mesures nécessaires soient prises tout de suite:

  • Le gouvernement ukrainien doit reconnaître le danger et s’assurer que les enfants puissent recevoir les trois doses de vaccin nécessaires.
  • Pour garantir l’approvisionnement en vaccins et maîtriser la logistique, l’Ukraine a besoin d’un soutien financier.
  • Les parents doivent être informés du danger que représente la polio et être prêts à faire vacciner leurs enfants.

L’UNICEF et l’OMS unissent leurs efforts pour que le programme de vaccination puisse se poursuivre et être intensifié en Ukraine. Selon les estimations, 1,5 millions d’enfants ne seraient pas vaccinés. L’UNICEF concentre ses efforts sur l’approvisionnement en vaccins et l’information de la population tandis que l’OMS s’occupe de la planification et de la surveillance.

Merci beaucoup pour votre soutien!

Ce projet est entièrement financé est se trouve actuellement en cours de réalisation. Souhaitez-vous aider l’UNICEF à éradiquer la polio dans le monde pour toujours? En faisant un don en faveur de notre programme de vaccination, vous aidez à sauver des enfants.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: