l'enfance aux enfants

Protection des enfants au Brésil

Plus de 84 pour cent des 208 millions de Brésiliennes et de Brésiliens vivent dans des zones à forte concentration urbaine. Là, les disparités sociales sont particulièrement importantes et ont des répercussions graves sur le développement des enfants. La vie est impitoyable et marquée par la violence.

pp-brasilien-uni166629.jpg

Areiao Slum à Sao Paulo
La situation

Le nombre des enfants et des jeunes assassinés est, au Brésil, l’un des plus élevés au monde. Au cours de ces vingt dernières années, leur nombre a été multiplié par deux: en 2013, 10 500 jeunes ont été tués, tandis qu’en 1993, ils étaient 5000. Aujourd’hui, 28 enfants et jeunes meurent chaque jour de mort violente.

L’UNICEF observe avec beaucoup d’inquiétude l’évolution dans les grandes villes du Brésil, là où la brutalité se manifeste de manière impitoyable. 84 pour cent des 208 millions d’habitantes et d’habitants vivent dans des zones à forte concentration urbaine. Et là, l’écart entre riches et pauvres est d’une profondeur abyssale. Il apparaît de manière particulièrement nette dans les favelas.

Des chiffres récents de 2014 montrent qu’au Brésil, un enfant sur trois grandit en situation de pauvreté. Des milliers de garçons et de filles vivent dans la rue: ils seraient 24 000, selon les estimations de l’UNICEF; et 8 pour cent des 5 à 14 ans sont concernés par l’une des multiples formes du travail des enfants.

L’aide de l’UNICEF

Le respect des droits de l’enfant est essentiel – c’est donc sur eux que les programmes de l’UNICEF au Brésil se concentrent depuis plus de 20 ans. L’UNICEF coopère avec les responsables de décisions importants, conseille le gouvernement et aide à élaborer des stratégies et à les mettre en application.

C’est ainsi que l’initiative «Plate-forme pour les centres urbains» est née; elle se focalise sur les différences sociales extrêmement marquées dans les grandes villes du Brésil et a bénéficié d’un fort soutien d’UNICEF Suisse au cours des années passées. Entre-temps, le second cycle de quatre ans s’est achevé; durant cette étape, des données ont été recueillies sur les indicateurs définis au préalable et les communes se sont engagées par contrat à mettre en place des mesures pour assurer la mise en application des droits de l’enfant fondamentaux pour tous les garçons et les filles. Ce projet s’adresse aux autorités et à l’administration mais aussi directement aux enfants et aux jeunes qui participent au programme de diverse manière, font entendre leur voix et peuvent exprimer leurs requêtes.

Fact Sheet: Enfance dans la rue (2016)
Téléchargement
Formulaire pour soutenir un parrainage de projet (LSV, DD)
Téléchargement
Vous pouvez aider, vous aussi!

Aidez-nous vous aussi à offrir à ces enfants la perspective d’une vie loin de la rue. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Protection des enfants au Brésil"Devenez parrain
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: