l'enfance aux enfants

Protéger les filles contre les mariages précoces

Elles ont treize ans ou moins et sont déjà mariées. Au Rajasthan, l’Etat le plus densément peuplé de l’Inde, plus de la moitié des femmes de 20 à 24 ans ont été mariées avant l’âge de 18 ans.

092229_UNICEF_Indien_960x480

Cette jeune femme de 16 ans  à l’entrée de sa maison a le regard songeur.
La situation

La plupart des familles du Rajasthan voient les filles comme un fardeau économique; au lieu de les pousser à aller à l’école, de nombreux parents concentrent tous leurs efforts à les marier très tôt. Les biens reçus lors du mariage jouent un rôle crucial dans la décision des parents: ils sont d’autant plus substantiels que la fille à marier est jeune. Certaines petites filles ont à peine dépassé l’âge de l’école enfantine quand leur vie subit un changement abrupt et qu’elles doivent du jour au lendemain endosser un rôle d’épouse et de ménagère. Bien qu’illégaux, les mariages précoces restent courants dans l’Etat indien du Rajasthan: 65 pour cent des femmes de 20 à 24 ans ont été mariées avant l’âge de 18 ans.

L’aide de l’UNICEF

L’objectif principal est d’améliorer le statut des filles dans la société. Concrètement, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance s’emploie à

  • garantir à toutes les filles une formation scolaire et à leur permettre de poursuivre leur scolarité même si elles sont déjà mariées
  • convaincre les parents de l’importance d’une instruction scolaire pour que leurs filles puissent décider elles-mêmes de leur vie et la gérer
  • faire tomber les normes sociales qui conditionnent les mariages précoces grâce à un travail d’information et de sensibilisation
Vous pouvez aider vous aussi!

Grâce à votre don, l’UNICEF peut protéger les filles contre un mariage précoce.

Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Protéger les filles contre les mariages précoces"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: