Mozambique 2019

Aide d’urgence en Afrique australe

Aide d’urgence en Afrique australe

Deux cyclones consécutifs ont causé ce printemps des ravages considérables au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe. En plus des innombrables maisons et infrastructures détruites, la récolte à venir a été en grande partie anéantie. La crainte d’une crise alimentaire dévastatrice grandit.

La situation

A la mi-mars, le cyclone Idai a dévasté le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi. D’innombrables maisons ont été détruites, des routes et des ponts ont été emportés et les terres cultivables ont été inondées. Quelques semaines plus tard, un nouveau cyclone nommé Kenneth s’est abattu sur la région. Près de trois millions de personnes - dont plus de la moitié d’enfants - ont été affectées par la catastrophe naturelle.

Dans les régions inondées, l’eau s’est écoulée et beaucoup de familles ont pu rentrer chez elles. Les principales voies de communication, l’approvisionnement en eau ainsi que les autres infrastructures ont été provisoirement remis en état. Mais pour des milliers de personnes, le pire est sans doute encore à venir, car les inondations ont anéanti une grande partie de la récolte de cette année. Sans une aide humanitaire de grande ampleur, une crise alimentaire potentiellement dévastatrice menace tout particulièrement le Mozambique.

L’aide de l’UNICEF

Il faudra sans doute des années pour que les gens se remettent de la catastrophe et retrouvent leurs bases de subsistance. En plus de l’approvisionnement d’urgence indispensable, il s’agit maintenant d’aider les familles et les communes à reconstruire et à préparer les champs pour la saison prochaine.

L’UNICEF

  • Met à disposition de l’eau potable et des comprimés pour purifier l’eau et aide à réparer les systèmes d’adduction d’eau endommagés;
  • Délivre des produits d’hygiène, des médicaments, des aliments thérapeutiques, des moustiquaires et d’autres biens de première nécessité;
  • Informe la population sur les pratiques à adopter en matière de santé, de nourriture et d’hygiène;
  • Vaccine les enfants et les adultes contre le choléra et d’autres maladies potentiellement mortelles;
  • Installe des écoles provisoires.

Comme si souvent, la catastrophe naturelle qui a frappé l’Afrique australe a touché les familles les plus pauvres et les plus faibles. En faisant un don, vous contribuez à leur épargner une situation encore pire. Un immense merci pour votre soutien.

CHF