Lutter contre la malnutrition au Burundi

Le Burundi, un pays très pauvre, est affecté de surcroît par des pertes de récoltes et par une crise politique. Près de 60 pour cent des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique. Près de 62 500 enfants ont besoin d’une aide immédiate.

Burundi 2016
© UNICEF/UN010856/Prinsloo

La situation

Le petit Etat intérieur du Burundi, très densément peuplé, se situe à l’Est de l’Afrique. C’est l’un des pays les plus pauvres du monde. Près de 80 pour cent des 11 millions d’habitants vivent en situation de pauvreté. 58 pour cent des enfants présentent des retards de développement en raison de la malnutrition chronique et plus de 8 pour cent meurent avant l’âge de cinq ans. La majeure partie de la population dépend de l’agriculture et souffre des graves périodes de sécheresses et des inondations provoquées dans la région par le phénomène El Niño.

La situation est encore aggravée par un conflit politique qui s’accompagne d’une extrême violence depuis le printemps 2015. Des centaines de personnes ont été tuées, près de 245 000 ont cherché refuge en 2015 dans les pays voisins et 80 000 sont des déplacés à l’intérieur du pays. Cette crise n’a pas seulement péjoré la situation sur le plan de la sécurité; elle a aussi entraîné une hausse massive du prix des produits alimentaires. Actuellement, près de 62 500 enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë sévère et ont absolument besoin d’être soignés.

L’aide de l’UNICEF

L’UNICEF s’emploie à assurer au Burundi une aide immédiate pour la survie et mise par ailleurs sur des mesures préventives:

  • Les enfants atteints de malnutrition aiguë sévère sont traités au moyen d’une nourriture spéciale thérapeutique et reçoivent au besoin des soins médicaux.
  • Les mères et les autres personnes responsables apprennent comment nourrir le mieux possible leurs enfants malgré les conditions difficiles, comment déceler les signes de malnutrition et où trouver de l’aide à temps.
  • Le personnel de santé ainsi que des volontaires sont formés afin de sensibiliser et de mobiliser le grand public.

L’UNICEF porte une attention particulière aux mille jours entre le début de la grossesse et le deuxième anniversaire d’un enfant. S’il est possible de protéger efficacement les enfants durant cette période, ils ont de bonnes chances de vivre en bonne santé.


Vous pouvez aider, vous aussi!

En faisant un don, vous aidez l’UNICEF à sauver les enfants du Burundi qui risquent de mourir de faim et à informer la population des dangers de la malnutrition. Nous vous remercions de tout coeur de votre soutien.

CHF