L’instruction des filles en Inde

En Inde, des millions de filles sont défavorisées dès la naissance. Souvent, leurs parents luttent pour survivre, ont besoin de l’aide de chaque petite main pour les travaux domestiques et ceux des champs et aspirent à marier leur fille le plus tôt possible. Dans l’Etat du Bihar en particulier, l’UNICEF vise, par le biais de son programme, à interpeller directement les parents et à les sensibiliser à l’importance d’une instruction scolaire pour leurs filles.

India 2016
l’instruction scolaire est la voie la plus efficace pour sortir de la pauvreté et la protection la meilleure contre les mariages précoces.

© UNICEF/UN063207/Altaf Ahmad

La situation

Même si le mariage des filles de moins de 18 ans est interdit par la loi, 27 pour cent des jeunes femmes âgées de 20 à 24 ans ont été mariées en Inde avant 18 ans. Le mariage précoce est une grave violation de leurs droits et il est souvent suivi par des difficultés sanitaires, psychiques et affectives et par des perspectives très réduites sur le plan de la formation et de la profession. Or c’est l’instruction qui conduit à la liberté et à l’autonomie, car la formation est la clé pour pouvoir sortir de la pauvreté.

L’aide de l’UNICEF

Egalité des chances et inclusion: c’est ce que visent les mesures de l’UNICEF en Inde en matière d’instruction des filles. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance conseille le ministère de l’éducation et de la formation depuis plus de 20 ans et apporte son soutien à l’Etat pour élaborer et mettre en place des stratégies visant à améliorer les chances de formation.

Les investissements dans une instruction de qualité pour les filles valent la peine: les filles qui vont à l’école courent un risque plus faible d’être mariées trop tôt et de devenir précocement mères, d’être exposées à la violence et à l’exploitation et de continuer de transmettre la pauvreté à la génération suivante.

En acceptant un parrainage de projet, vous soutenez le chemin parcouru par les filles en Inde pour accéder à l’autonomie. Merci de tout cœur.