l'enfance aux enfants

Aide d’urgence pour les enfants syriens en fuite

La situation des réfugiés syriens est et reste l’une des crises humanitaires majeures depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Plus la guerre se prolonge, plus la détresse des enfants grandit. Plus de 4 millions de filles et de garçons n’ont rien connu d’autre dans leur jeune vie que la peur, la violence et les déplacements forcés.

syrien-flucht-uni153609-page.jpg

Aide d’urgence pour les enfants syriens en fuite
La situation

La guerre qui déchire la Syrie dure depuis six ans sans qu’une fin prochaine soit en vue. La détresse des enfants ne fait que grandir. Plus de 4 millions d’enfants syriens sont nés depuis le début du conflit. Ils ne connaissent rien d’autre que la violence, la peur et les déplacements forcés. Ils sont des milliers à avoir vu le jour dans les camps de réfugiés des pays voisins.

Près de 11 millions de Syriens ont été déplacés sur le territoire syrien depuis le début du conflit ou ont fui leur pays. Seule une faible minorité gagne l’Europe: la plupart des personnes concernées – plus de 4,8 millions -  sont en Syrie, coincées entre les fronts ou ont cherché refuge au Liban, en Jordanie, en Irak, en Egypte et en Turquie. Dans ces pays, le nombre des réfugiés a été au moins multiplié par dix depuis 2012. Une personne sur cinq au Liban et une personne sur sept en Jordanie viennent de Syrie. En Irak, la situation est aggravée par le conflit à l’intérieur du pays: en plus des réfugiés syriens, plus de 3,3 millions de déplacés internes ont aujourd’hui besoin d’aide.

Les économies de la plupart des familles sont épuisées et il est rare que les réfugiés puissent avoir un emploi régulier. Les infrastructures et les ressources des pays d’accueil n’ont pas la solidité nécessaire et les familles d’accueil privées atteignent leurs limites. De plus en plus souvent, les pays concernés ne sont plus en mesure d’assurer l’aide humanitaire la plus élémentaire. De nombreux parents ne voient pas d’autre solution que d’envoyer leurs enfants travailler ou de marier leurs filles à un âge beaucoup trop précoce.

L’aide de l’UNICEF

Beaucoup de choses manquent dans les camps de réfugiés. L’UNICEF fournit aux enfants et à leurs familles de l’eau potable, des vivres, des installations sanitaires, des kits de produits d’hygiène, des tentes et des couvertures. Dans les zones aménagées pour les accueillir, les enfants trouvent un cadre sécurisé et protégé pour jouer; ils bénéficient aussi de l’encadrement d’auxiliaires formés spécialement. L’UNICEF coopère avec les autorités locales afin de garantir la protection dont les enfants réfugiés ont besoin.

L’UNICEF porte une attention particulière à l’instruction scolaire des enfants réfugiés. Beaucoup d’entre eux ne vont plus à l’école depuis des années ou n’ont même jamais été scolarisés. L’UNICEF a donc lancé avec le concours de nombreux partenaires la campagne «No Lost Generation /Non à une génération perdue» afin de permettre aux enfants réfugiés d’avoir accès à une instruction scolaire et à une formation. Depuis 2015, il a été possible, dans les pays voisins de la Syrie, d’augmenter de 33 à 53 pour cent la proportion des enfants bénéficiaires d’un enseignement scolaire. Mais cela veut dire aussi que près de la moitié des enfants ne vont pas à l’école.

UNICEF Child Alert: Danger every step of the way (2016, rapport en anglais)
Téléchargement
Vous pouvez aider vous aussi

L’UNICEF a absolument besoin de dons supplémentaires pour pouvoir fournir l’indispensable aux enfants réfugiés et à leurs familles. Nous vous remercions très sincèrement de votre soutien!

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Aide d’urgence pour les enfants syriens en fuite"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: