l'enfance aux enfants

Eradication de la polio

Jamais encore, le nombre de nouveaux cas de polio n’a été aussi faible que 2016. L’UNICEF adapte en permanence les méthodes de vaccination aux données locales afin de combler les dernières failles. Aujourd’hui, l’accent est mis sur les enfants des familles qui vi-vent dans la région frontalière entre le Pakistan et l’Afghanistan, se déplacent beaucoup ou ne sont pas sédentaires.

170808-projektpatenschaft-polio-uni124879.jpg

La situation

Les événements récents au Nigeria montrent à quel point il est indispensable de vacciner tous les enfants de moins de cinq ans. Ce pays avait été déclaré exempt de polio par l’OMS en automne 2015; il était l’un des trois derniers pays où la polio était présente à l’état endémique. La polio semblait être éliminée du continent africain. Mais à la mi-août 2016, deux nouveaux cas ont été signalés dans la région en conflit du Nord-Est. Un amer revers qui a conduit à décréter immédiatement l’état d’urgence sanitaire au niveau national.

Avant les mauvaises nouvelles du Nigeria, l’objectif d’un monde sans polio n’avait jamais été aussi proche. En 1988, quand l’UNICEF et l’OMS ont lancé la «campagne mondiale pour l’éradication de la polio», le nombre des cas de contamination s’élevait à 350 000 dans 125 pays; en 2016, on enregistrait encore 37 cas dans trois pays. C’est un recul de 99 pour cent.

Aujourd’hui, la polio n’est plus présente sous forme endémique qu’au Nigeria, en Afghanistan et au Pakistan. Dans ces deux pays, de gros progrès ont été accomplis. Les enfants issus de familles souvent en déplacement ou non sédentaires constituent un enjeu particulier: par le fait que leurs familles se rendent régulièrement à des fêtes religieuses, que leurs parents sont des travailleurs migrants ou qu’ils appartiennent à des communautés nomades.

L’aide de l’UNICEF

20 millions d’aides bénévoles ont sillonné, au cours de ces trois dernières décennies, les régions en guerre, la jungle, les bidonvilles et les villages les plus isolés. Les équipes de vaccination se déplaçaient de maison en maison pour maîtriser le virus – et les succès obtenus semblaient inaccessibles. En 2009, par exemple, la moitié des cas de polio dans le monde étaient recensés en Inde. Le dernier foyer dans ce pays a été signalé en janvier 2011; depuis lors, l’Inde est sans polio.

Actuellement, l’UNICEF focalise son attention sur la région frontalière entre le Pakistan et l’Afghanistan. Le gouvernement pakistanais reconnaît le sérieux de la situation et a qualifié les nouveaux cas récents de «désastre national». Avec le soutien de l’UNICEF, de nouvelles stratégies ont été élaborées en accéléré ces derniers mois et des méthodes ont été conçues pour réagir à la mobilité particulièrement élevée dans la région: grâce à l’installation d’unités de vaccination aux arrêts de bus, à l’intervention d’équipes de vaccination flexibles au passage de la frontière, aux points de contrôle militaires et policiers et aux postes de douane.

 

» Fact Sheet: Polio (2017)

» Formulaire pour soutenir un parrainage de projet (LSV, DD)

Vous pouvez aider, vous aussi!

L’objectif, à savoir éradiquer la polio dans le monde, est plus proche que jamais. UNICEF Suisse cherche des parrains et des marraines de projet disposés à apporter leur soutien pour que la polio appartienne définitivement au passé. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Eradication de la polio"Devenez parrain
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: