l'enfance aux enfants

Chaîne humaine de l’UNICEF à Genève, Berne, Lucerne, Saint-Gall et Zurich

Zurich, le 9 décembre 2017 – Aujourd’hui, un jour avant la Journée des droits de l’homme, près de 1500  personnes ont participé, aux côtés d’UNICEF Suisse, à une chaîne humaine à Berne, Genève, Lucerne, Saint-Gall et Zurich en faveur des droits de l’enfant. En signe de solidarité, toutes les personnes présentes se sont donné la main durant quelques minutes afin de placer les droits de l’enfant au centre de l’attention. Avec le soutien de plusieurs personnalités et de chœurs d’élèves, une longue chaîne humaine s’est formée sur la place du Casino à Berne, sur le Pont des Bergues à Genève, sur le Reussbrücke à Lucerne, le long de la Gallusstrasse à Saint-Gall et sur le Münsterbrücke à Zurich.

Tous ensemble contre la faim
Dans le monde, un enfant sur quatre de moins de cinq ans – 165 millions d’enfants sur la planète – souffre de malnutrition chronique, de «faim cachée». Leurs droits sont gravement lésés chaque jour, car suite à la malnutrition, ils sont entravés dans leur développement physique et mental. La malnutrition aiguë sévère et la malnutrition chronique sont à l’origine de près de la moitié des décès d’enfants en bas âge dans le monde. Chaque année, trois millions d’enfants perdent la bataille de la survie. Actuellement, rien qu’au Yémen, au Soudan du Sud, en Somalie et au Nigeria, les pays les plus touchés, 1,4 millions de jeunes enfants risquent de mourir de faim. Sur les 360 000 enfants Rohingyas qui ont cherché refuge au Bangladesh au cours de ces derniers mois, beaucoup souffrent de la faim car ils ont été insuffisamment nourris pendant des jours au cours de la fuite.

Tous les enfants ont les mêmes droits
Chaque enfant a droit à la nourriture, à la survie, à la protection et à un développement sain. Et chaque enfant a les mêmes droits, indépendamment de son âge, de son sexe, de ses origines ou de sa religion. C’est ce qui figure dans la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant: cette dernière oblige tous les Etats parties à respecter l’intérêt supérieur de l’enfant et le principe de non-discrimination.

Ces centaines de mains en Suisse pour les droits de l’enfant
Pour la Journée des droits de l’homme, UNICEF Suisse appelle à respecter les droits de l’enfant dans le monde entier et à donner un signal clair afin qu’on ne laisse aucun enfant mourir de faim. Dans cet esprit, près de 1500 personnes étaient réunies aujourd’hui à 12.30 à Berne, Genève, Lucerne, Saint-Gall et Zurich pour prendre part à une chaîne humaine en faveur des droits de l’enfant. Pour la première fois, cette manifestation a eu lieu également à Lucerne où plus de 200 personnes participaient à l’opération. Pendant quelques minutes, toutes les personnes présentes se sont donné la main en signe de solidarité avec les enfants qui souffrent de la faim tout autour du globe. Des chœurs d’enfants et des personnalités apportaient leur soutien à l’événement.

A Berne, par exemple, la chanson «Imagine» de John Lennon était interprétée par un chœur de femmes et un chœur d’enfants. La veuve de John Lennon, Yoko Ono, a fait don des droits de cette chanson à l’UNICEF. A Genève, la chaîne humaine était soutenue par de nombreux élèves de l’«Ecole Espace Entreprise». Un grand chœur composé de 45 élèves de l’«Ecole Mosaïc» a chanté la chanson «Imagine». En outre, la Conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta et la Vice-Présidente de la ville de Genève, Sandrine Salerno participaient également à la chaîne. A Lucerne, ce sont les 50 choristes du chœur d’enfants St.Anton qui ont chanté la chanson « Imagine ». A Zurich, la chanson «Imagine» a été interprétée par la chanteuse Angie Ott. Par le biais de la chanson «Imagine», l’UNICEF souhaite appeler à tout mettre en œuvre pour réaliser le rêve d’un monde meilleur pour les enfants. Un monde où les droits élémentaires de chaque enfant soient respectés et où les enfants aient assez à manger.

Elsbeth Müller, directrice générale d’UNICEF Suisse, était enthousiasmée par la forte participation et les nombreux signes de solidarité et a remercié chaleureusement les nombreux participants, petits et grands, qui étaient présents pour soutenir les droits de l’enfant, malgré la neige et le froid.

Photos des chaînes humaines (disponibles environ dès 15 heures):
Berne: https://transfer.unicef.ch/index.php/s/JwneK6otvEpeUDI © UNICEF/Buser
Genève: https://transfer.unicef.ch/index.php/s/Gr0P0KRUWFtTFGj © UNICEF/Pfund ou Cordova Reyes ou Borges Ribeiro (comme indiqué sur les photos)
Lucerne: https://transfer.unicef.ch/index.php/s/mAqYJVNjP6qwtZX © UNICEF/ Graf
Saint-Gall: https://transfer.unicef.ch/index.php/s/qYn3rUKuFQogKYi © UNICEF/ Hexspoor
Zurich: https://transfer.unicef.ch/index.php/s/ronN21b1deIoxs9 © UNICEF/Reist

Légende de la photo:
Près de 1500 personnes ont participé aux chaînes humaines de l’UNICEF à Berne, Genève, Lucerne, Saint-Gall et Zurich afin de donner un signal clair en faveur des droits de l’enfant.

Contact pour les médias:
Charlotte Schweizer
Attachée de presse
UNICEF Suisse
Tél. 044 317 22 41
E-Mail: media@unicef.ch

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, s’appuie sur plus de 70 ans d’expérience dans le domaine de la coopération au développement et de l’aide d’urgence. L’UNICEF se mobilise dans le monde entier pour la survie et le bien-être des enfants. La réalisation de programmes dans le domaine de la santé, de l’alimentation, de l’instruction, de l’eau et de l’hygiène ainsi que la protection des enfants contre les abus, l’exploitation, la violence et le sida font partie de ses tâches centrales. L’UNICEF assure son financement uniquement grâce à des contributions volontaires: l’organisation est représentée en Suisse par le Comité suisse pour l’UNICEF. UNICEF Suisse s’investit depuis plus de 50 ans pour les enfants – en Suisse et dans le monde.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir pour la suite de votre visite!

Mais restez en contact avec nous et inscrivez-vous à notre lettre d’information (Newsletter). Ensemble, nous pouvons faire changer les choses!
Votre adresse

Inscrivez-vous à notre newsletter: