l'enfance aux enfants

Lausanne devient une «Commune amie des enfants»

 

Zurich/Lausanne, le 03 octobre 2012 - Lausanne est la première commune de Suisse romande à obtenir la distinction de l’UNICEF «Commune amie des enfants»

Lausanne, chef-lieu du canton de Vaud et quatrième ville de Suisse a de nombreux d’atouts: une vieille ville pittoresque, de nombreux musées et institutions culturelles, des zones de délassement très vastes dotées d’installations pour les loisirs et les sports, de parcs et de pelouses de jeu. Cette ville, qui présente une grande mixité sociale et culturelle, s’investit aussi de manière exemplaire en faveur de l’application des droits de l’enfant. En reconnaissance de son investissement Lausanne reçoit aujourd’hui de la part d’UNICEF Suisse la distinction «Commune amie des enfants». 

«Cette distinction est une reconnaissance faite à Lausanne pour la politique de l’enfance et de la jeunesse qu’elle mène depuis des années», souligne Oscar Tosato, conseiller municipal en charge de la direction de l’enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale. Il rappelle que «Lausanne a été et demeure une des rares villes à s’être dotée d’une délégation à l’enfance (1998) et une des premières à avoir eu un délégué à la jeunesse. Lausanne développe de manière forte la dimension de l’accueil de jour des enfants avec notamment les structures de la petite enfance, les accueils pour enfants en milieu scolaire, le Centre de ressources pour élèves allophones de Lausanne. Des conseils des enfants ont lieu dans plusieurs quartiers et le Conseil des jeunes siège chaque mois depuis novembre 2010.
Sous bien des aspects – places de jeux, manifestations culturelles, activités sportives -, Lausanne propose à ses jeunes habitants une qualité de vie certaine. Mais en devenant «commune amie des enfants», la première en Romandie et première grande ville de Suisse, Lausanne s’engage. Elle s’engage à renforcer la dimension de participation et à prendre en compte le point de vue des enfants et des jeunes, plus largement et plus systématiquement.»

«La volonté et les efforts déployés par l’administration communale pour associer les enfants, les encourager et les protéger sont perceptibles à Lausanne depuis assez longtemps», observe Elsbeth Müller, la directrice d’UNICEF Suisse à propos de la décision positive du jury et elle ajoute: «Ce qui nous paraît digne d’être souligné aussi, c’est la volonté des responsables d’examiner d’un œil critique et de questionner systématiquement les offres qu’ils proposent, leurs prestations et leurs attitudes en prenant les enfants comme référence. Cette démarche ne va pas de soi – mais elle est nécessaire si l’on veut que l’engagement en faveur des enfants soit fructueux.»

A Lausanne, les enfants ont différentes possibilités d’intervenir dans la vie politique et sociale: dans le «Conseil des jeunes» et les «conseils des enfants», les enfants et les jeunes peuvent formuler leurs requêtes, leurs besoins et leurs idées. Du côté de l’administration communale, ces «Conseils» sont consultés régulièrement par différents organes dans le but de clarifier les besoins et de prendre connaissance des idées. Les représentations, les idées et les requêtes des enfants quant à l’évolution de leur environnement sont recueillies régulièrement dans le cadre des ateliers «Pousses urbaines».

La Municipalité s’engage pour que l’enfant soit considéré comme un acteur du système social, capable de participer à la vie locale et dont les réflexions et idées potentielles pour l’amélioration du milieu urbain doivent être prises en compte. Elle veut renforcer avec cette reconnaissance les espaces de participation. 

Elle s’engage à traiter les questions de manière interdisciplinaire et transversale concernant l’enfance et la jeunesse et à créer ainsi les bases nécessaires à une collaboration efficace. Durant le processus de certification, Lausanne a élaboré un plan d’action comprenant plusieurs mesures :il devrait servir de cadre de référence politique pour les prochaines législatures. 

L’octroi du label «Commune amie des enfants» a pour but de stimuler et d’encourager de manière ciblée des processus qui visent à améliorer l’environnement des enfants au niveau communal. De l’avis d’UNICEF Suisse, le degré d’adaptation aux enfants apparaît dans la manière dont les droits de l’enfant sont appliqués là où vivent les enfants. La procédure de certification permet aux communes de dresser un état des lieux détaillé dans les domaines comme l’administration et la politique, l’école, les structures d’accueil extra-familiales et parascolaires, la protection de l’enfant et de la jeunesse, la santé, les loisirs et l’environnement construit. L’adaptation de l’information à l’âge des enfants, la façon dont leur point de vue est pris en compte dans les processus de planification et de décision ainsi que leurs possibilités de participation sont également intégrées à l’analyse et à l’évaluation.

La remise officielle de la distinction «Commune amie des enfants» par UNICEF Suisse aura lieu le 3 octobre 2012, à 11.30 heures, au Forum de l’Hôtel de Ville, Place de la Palud. D’ici la fin de l’année, la Ville prévoit d’autres manifestations et publications sur le sujet.


Contacts pour les médias:

UNICEF Suisse
Katrin Piazza
Attachée de presse
Tél.: 044 317 22 41
Tél. portable: 078 934 66 66
Mail: k.piazza@unicef.ch

Pour la Ville de Lausanne:
Oscar Tosato, 
Conseiller Municipal en charge de la direction de l’enfance, 
de la jeunesse et de la cohésion sociale
Ville de Lausanne
Place Chauderon 9 – case postale 5032
1002 Lausanne
Tél : 021 315 62 00
Tél: +41794425777

Informations concernant l’initiative de l’UNICEF «Commune amie des enfants»:www.communeamiedesenfants.ch

Informations concernant Lausanne:
www.lausanne.ch

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: