l'enfance aux enfants

Protéger les bébés contre le VIH/sida

Chaque jour, 420 bébés sont contaminés par le virus du sida pendant la grossesse, à l’accouchement ou lors de l’allaitement, et sans traitement approprié, un enfant sur deux meurt avant d’avoir eu deux ans. L’UNICEF met tout en œuvre pour que les bébés du monde entier bénéficient des tests de dépistage indispensables et d’un traitement efficace.

1.1.72.2_kinder_und_hiv_aids_960x480_092345.jpg

Cette mère tient contre elle son petit garçon de six semaines chaudement vêtu et le regarde tendrement.
La situation

Marefelie Khechane n’a appris qu’à sa quatrième grossesse qu’elle était séropositive. Son ignorance a coûté la vie de ses trois premiers enfants et causé à son mari et à elle une peine indicible. Dans les pays à faible et à moyen revenu, un quart des femmes enceintes seulement effectuent un test de dépistage du sida – malgré le fait que dans ces pays, 1.4 millions de femmes séropositives se trouvent enceintes chaque année. Le risque qu’elles transmettent le virus du sida à leurs bébés est en moyenne de 25 pour cent. Ce risque s’abaisse à moins de 2 pour cent si ces femmes sont bien suivies au niveau médical durant la grossesse, à l’accouchement et lors de l’allaitement et qu’elles reçoivent des médicaments antirétroviraux.

Une réduction efficace de la transmission du virus
Chaque année, 150 000 bébés sont contaminés dans le monde par le virus du sida. L’UNICEF s’emploie avec succès à réduire la transmission du virus du sida de la mère à l’enfant. Ainsi, dans les pays à faible et à moyen revenu, plus de 70 pour cent des femmes séropositives bénéficient de la thérapie médicamenteuse nécessaire. En 2005, la proportion n’était que de 15 pour cent.

L’aide de l’UNICEF

L’UNICEF collabore avec d’autres organisations onusiennes dans plus de 80 pays afin d’éliminer la transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant. L’UNICEF privilégie trois axes d’intervention:

  • Donner accès à des consultations volontaires respectant la confidentialité et à des tests de dépistage du sida.
  • Assurer un suivi médical durant la grossesse, à l’accouchement et pendant l’allaitement.
  • Permettre à la mère et à l’enfant de bénéficier d’une thérapie antirétrovirale.

Marafelie a profité, durant sa quatrième grossesse, du programme visant à prévenir la transmission du virus du sida de la mère à l’enfant: son petit garçon Selebalo n’était pas porteur du VIH à la naissance.

Vous pouvez aider vous aussi!

Votre don contribue à réduire le nombre des bébés qui naissent en étant porteurs du VIH – un virus mortel – et donc à diminuer le nombre des décès. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Protéger les bébés contre le VIH/sida"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: