South Sudan

Garantir la survie des enfants

Montant de votre don:

Garantir la survie des enfants

14 000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour dans le monde – 47 pour cent d’entre eux ne survivent pas aux 28 premiers jours. La majeure partie de ces décès beaucoup trop précoces seraient évitables – grâce à des moyens simples tels que l'allaitement, une alimentation saine pour les mères et les jeunes enfants, ainsi que des soins médicaux. L’UNICEF se mobilise inlassablement pour que tous les enfants entrent dans la vie en bénéficiant d’un maximum de sécurité.


L’UNICEF s’engage dans les programmes suivantes:



La situation

La malnutrition, les maladies évitables et l’insuffisance des soins de santé arrachent tous les jours 14 000 enfants de moins de cinq ans à la vie, tout autour de la planète. Autrement dit, 580 enfants meurent chaque heure, 10 chaque minute. 47 pour cent d’entre eux ne survivent même pas aux 28 premiers jours. Plus de la moitié des décès des enfants de moins de cinq ans ont lieu en Afrique subsaharienne. Mais la situation est également dramatique en Asie centrale et du Sud.

Pendant des mois, la pandémie de Covid-19 a interrompu les services de santé fondamentaux pour les enfants et les mères dans de nombreux pays. On estime que 6000 enfants de moins de cinq ans supplémentaires pourraient mourir à cause de la pandémie.

Pendant les 1000 premiers jours par exemple, la plupart des bébés meurent des complications suite à une naissance prématurée (16%), des complications lors de la naissance (11%), d’une pneumonie (12%), d’une affection diarrhéique (8%) et de la malaria (5%). La malnutrition est responsable de près de la moitié des décès des enfants en bas âge.

Ce n’est pas une fatalité. Car il existe des mesures simples et peu coûteuses qui permettent des améliorations rapides et garantissent la survie des enfants en bas âge.

L’aide de l’UNICEF

L’UNICEF s’emploie à permettre à tous les enfants de naître en sécurité et de prendre un bon départ afin de réduire à zéro les 16 000 décès d’enfants recensés chaque jour. L’UNICEF axe ses efforts sur des mesures peu coûteuses, faciles à appliquer et efficaces pour protéger les enfants:

  • L’UNICEF fournit aux centres de santé locaux les ustensiles médicaux, le matériel et les médicaments nécessaires, assure la formation du personnel de santé et met sur pied des campagnes de vaccination étendues.
  • L’UNICEF délivre des moustiquaires imprégnées d’insecticide aux familles afin de protéger les enfants contre la malaria.
  • L’UNICEF permet aux femmes de bénéficier de soins médicaux professionnels durant la grossesse et à l’accouchement.
  • L’UNICEF réalise des programmes pour prévenir la transmission du virus du sida de la mère à l’enfant.
  • L’UNICEF soutient des centres nutritionnels qui assurent une alimentation thérapeutique spéciale aux enfants atteints de malnutrition sévère.
  • L’UNICEF aménage l’accès à de nouvelles sources dans les villages, construit des puits et les équipe de pompes manuelles.
  • L’UNICEF construit des latrines dans les écoles et les bâtiments publics et transmet des connaissances de base dans les écoles et les communes en matière d’hygiène.

Un colis d’hiver pour les enfants en fuite

A l’arrivée des mois froids, l’aide de l’UNICEF se focalise plus spécialement sur les nombreux enfants réfugiés. Pour qu’ils survivent à l’hiver, il est indispensable de leur distribuer des habits chauds. Les pantalons, les bonnets, les souliers et les couvertures protègent contre le froid glacial mais aussi contre des maladies dangereuses comme les pneumonies.