l'enfance aux enfants

Eliminer la faim cachée

Un enfant sur quatre dans le monde souffre de la faim et près de 17 millions d’enfants de moins de cinq ans présentent une grave insuffisance pondérale. La malnutrition chronique cause des troubles irréversibles si elle touche les 1000 premiers jours de vie. L’UNICEF s’emploie à faire détecter la malnutrition chez les enfants et à la combattre.

unicef_im_hunger.jpg

Une mère donne du lait thérapeutique à son petit garçon de six mois qui souffre de malnutrition.
La situation

La faim permanente est insidieuse; elle cause très lentement des dommages: bien avant que la malnutrition soit visible, elle nuit au développement physique et mental d’un enfant. Mais la malnutrition chronique est beaucoup plus souvent la conséquence du manque de qualité de la nourriture que du manque de quantité. Selon les estimations, 155 millions d’enfants souffraient, en 2016, d’un retard de croissance en raison de la «faim cachée». Cette situation est favorisée par la pauvreté, les catastrophes naturelles, les guerres et le manque de connaissances. Le manque de protéines, de vitamines et d’oligo-éléments combiné à une hygiène déficiente, aux parasites, à une nourriture restreinte et à l’eau insalubre affaiblit peu à peu la résistance des enfants.

Une alimentation insuffisante et les maladies constituent un engrenage mortel: même s’il ne souffre que de malnutrition légère, un enfant est plus réceptif aux pneumonies, à la diarrhée, à la malaria ou à la rougeole. Les maladies dégradent à leur tour l’état général des enfants. Les enfants de moins de deux ans sont particulièrement exposés au risque de subir des dommages irréversibles. Les enfants qui souffrent de malnutrition chronique ne peuvent pas développer pleinement leur potentiel et l’inégalité des chances au départ se transforme en un désavantage à vie.

L’allaitement maternel dès la première heure réduit le taux de mortalité
En moyenne, seuls 45 pour cent des nouveau-nés sont mis au sein après la naissance et seuls 43 pour cent des bébés sont nourris exclusivement au lait maternel durant six mois. Pourtant, les enfants qui ingèrent très tôt des aliments complémentaires courent un risque beaucoup plus élevé de mourir d’une pneumonie ou d’une diarrhée sévère. Le lait maternel renforce le système immunitaire des bébés, un bénéfice dont ils profiteront même leur vie durant.

L’aide de l’UNICEF

L’UNICEF combat résolument la faim et la malnutrition et fait intervenir des méthodes éprouvées aussi bien que des méthodes novatrices.

  • L’UNICEF soutient des centres de santé dans lesquels les nourrissons sont mesurés et pesés régulièrement.
  • L’UNICEF pèse de tout son poids pour que les denrées de base comme le riz, la farine et le sel soient enrichis d’iode, de fer, d’acide folique, de vitamine A et de zinc.
  • Des auxiliaires formés par l’UNICEF expliquent aux parents des moyens simples d’améliorer à bas prix l’alimentation de leurs enfants – grâce aux légumes riches en nutriments et aux œufs.
  • Dans les régions en crise, l’UNICEF fournit aux enfants des aliments spéciaux indispensables.
  • L’UNICEF assure l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires tout en informant la population des mesures d’hygiène simples et efficaces à respecter.
  • L’UNICEF soutient des projets innovants comme le «Rapid SMS» afin de faciliter le dépistage des signes de malnutrition et de réagir très vite.
  • L’UNICEF soutient des centres nutritionnels ouverts nuit et jour qui accueillent des enfants atteints de malnutrition grave, met à disposition de la nourriture spéciale thérapeutique, délivre des vitamines et des sels minéraux et fournit des vivres aux orphelins.
  • L’UNICEF soutient les futures mères: grâce à des soins de santé décentrés et à des informations sur la nutrition, la santé et l’allaitement. Beaucoup de mères ignorent que le lait maternel contient tous les nutriments importants et renforce aussi le système immunitaire.
  • Aux côtés de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF a lancé en 1991 l’initiative «Hôpital ami des bébés» dans le but d’encourager l’allaitement maternel dans les maternités.

 

» Fact Sheet: «La faim: ce drame silencieux» (2017)
» Rapport de FAO, FIDA, OMS, PAM et UNICEF: «L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde» (2017)
» Formulaire de dons permanents (LSV, DD)

Vous pouvez aider vous aussi!

La santé des enfants est un capital qui profite à tous. En faisant un don, vous contribuez à assurer aux enfants une nourriture suffisante et équilibrée. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Eliminer la faim cachée"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.
Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: