l'enfance aux enfants

Protéger les enfants contre l’extrême pauvreté

Malgré les progrès obtenus grâce aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, des millions d’enfants vivent encore dans une extrême pauvreté. En 2015, près d’un milliard de personnes doivent se débrouiller avec moins de 1,25 dollars états-uniens par jour.

1.1.70_armut_960x480_paka2010-00138.jpg

Cette petite fille assise dans la rue tient un bébé sur les genoux.
La situation

La bonne nouvelle d’abord: le nombre des personnes qui vivent dans une extrême pauvreté a pu être considérablement réduit au cours de ces 20 dernières années – également en Afrique subsaharienne où le taux de pauvreté est le plus élevé. Alors qu’en 1990, 47 pour cent de la population mondiale avaient moins de 1,25 dollars états-uniens par jour pour vivre, la proportion s’était abaissée à 24 pour cent en 2008 et à 20 pour cent en 2014. Cela signifie que le nombre des personnes extrêmement pauvres s’est abaissé de 2 milliards à 1 milliard. Mais cette tendance réjouissante a été fortement ralentie ces dernières années par l’arrivée de la crise financière et économique mondiale. En 2015, près d’un milliard de personnes doivent continuer de se débrouiller avec moins de 1,25 dollars états-uniens par jour. Ce sont les enfants qui en souffrent le plus. Ils sont particulièrement vulnérables face aux effets de la pauvreté.

L’engrenage de la pauvreté
Les causes de la pauvreté sont souvent aussi ses conséquences. Dans les familles affectées par l’extrême pauvreté, le temps et la force nécessaire manquent souvent pour l’école et la formation, si bien que le cercle vicieux se perpétue. Car la pauvreté empêche la formation, mais la formation empêche la pauvreté. De surcroît, beaucoup d’enfants ne sont pas inscrits au registre des naissances. Ces enfants sont «invisibles» pour les gouvernements et les autorités. Ils ont un accès limité aux prestations du domaine de la santé et de la formation; de surcroît, ils sont plus exposés au risque d’exploitation, d’abus et de violence. La pauvreté et l’absence d’enregistrement sont de ce fait les causes premières de la traite d’enfants et du travail des enfants.

L’aide de l’UNICEF

La lutte contre la pauvreté des enfants est au cœur des préoccupations de l’UNICEF. C’est pourquoi l’organisation fait tout son possible pour améliorer l’approvisionnement de base des enfants en matière de santé, d’alimentation, d’eau potable et d’instruction/de formation. Car les enfants qui naissent pauvres le restent généralement toute leur vie s’ils ne bénéficient d’aucun soutien.

L’UNICEF vient en aide en réalisant des projets ciblés:

Fact Sheet: Pauvreté (2016)
Téléchargement
Formulaire de dons permanents (LSV, DD)
Téléchargement
Vous pouvez aider vous aussi!

En faisant un don, vous aidez les enfants qui vivent dans une extrême pauvreté à échapper à la misère et à grandir dans de bonnes conditions. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Protéger les enfants contre l’extrême pauvreté"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: