l'enfance aux enfants

Appel à l’aide au profit de 48 millions d’enfants dans les régions en crise

Rapport de l’UNICEF «Action humanitaire pour les enfants en 2017»

Zurich/New York/Genève, le 31 janvier 2017 – Les conflits et les catastrophes naturelles menacent aujourd’hui la vie et le développement de 48 millions d’enfants dans le monde. Pour les programmes d’aide d’urgence et de reconstruction indispensables, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance a besoin cette année de dons à hauteur de 3.3 milliards de dollars états-uniens. La majeure partie des fonds sera affectée à des programmes de formation puis, dans l’ordre, à l’approvisionnement en eau potable, à l’aménagement de sanitaires et au traitement de la malnutrition.

L’UNICEF a publié aujourd’hui le rapport «Action humanitaire pour les enfants en 2017». Ce rapport livre de nouvelles données et de nouveaux faits sur la situation des enfants dans les régions de crise et de conflit, sur les projets d’aide d’urgence de l’UNICEF pour l’année 2017 ainsi que sur les résultats obtenus l’an dernier.

Eau, nourriture, instruction scolaire et protection pour les enfants en situation d’urgence
De la Syrie au Yémen, du Soudan du Sud au Nigeria, les enfants sont la cible des offensives dans les conflits armés. Leur chez-soi, leurs écoles et leurs villages ou leurs quartiers sont en ruines, leurs espoirs et leur avenir sont en jeu. Pour l’aide humanitaire destinée aux 48 millions d’enfants affectés par les guerres civiles, les conflits armés et les catastrophes naturelles, l’UNICEF demande, par le biais du présent rapport, des dons pour un montant de 3.3 milliards de dollars états-uniens. L’UNICEF peut ainsi assurer aux enfants et à leurs familles l’accès à l’eau salubre, à la nourriture, à la santé, à la protection et à l’instruction scolaire dans 48 pays du monde entier secoués par des crises. Dans la plupart de ces pays, 7.5 millions d’enfants devraient, selon les estimations pour 2017, souffrir de malnutrition aiguë sévère; près d’un demi-million de ces enfants vivent au Nigeria et un autre demi-million au Yémen.

«La malnutrition constitue une menace très sérieuse pour des millions d’enfants.», affirme Manuel Fontaine, directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF. «La malnutrition peut provoquer des dommages irréversibles et priver les enfants de leur potentiel mental et psychique. Sous sa forme la plus sévère, la malnutrition est même mortelle.»

Souvent, les enfants qui vivent dans des régions en conflit n’ont pas la possibilité d’aller à l’école. L’absence d’instruction scolaire porte durablement préjudice à leur avenir. C’est pourquoi l’UNICEF investit proportionnellement la plus grande partie des dons recueillis en faveur de programmes de formation dans les régions en crise.

Les priorités de l’aide d’urgence de l’UNICEF pour 2017 sont les suivantes:

  • Garantir à 9.2 millions d’enfants l’accès à une instruction scolaire
  • Procurer de l’eau salubre à plus de 19 millions de personnes
  • Traiter plus de 3.1 millions d’enfants contre la malnutrition
  • Vacciner 8.3 millions d’enfants contre la rougeole
  • Procurer un soutien psychosocial à plus de 2 millions d’enfants

La crise en Syrie et dans toute la région au cœur des préoccupations
La majeure partie de l’appel financier, à savoir 1.4 milliards de dollars états-uniens, concerne cette année l’aide d’urgence pour les enfants et les familles affectés par le conflit en Syrie et dans les Etats voisins: l’Egypte, l’Irak, la Jordanie, le Liban et la Turquie. Le conflit qui déchire la Syrie entrera bientôt dans sa septième année ; la destruction et la détresse occasionnées sont immenses. Rien que sur le territoire syrien, 5.8 millions d’enfants sont concernés, tandis que 2.3 millions d’enfants ont cherché refuge dans les pays voisins.

Au cours des dix premiers mois de l’année 2016, l’UNICEF a obtenu les résultats suivants:
L’UNICEF effectue chaque année des centaines de missions d’urgence pour procurer aux enfants, avec le concours des gouvernements et de ses organisations partenaires, une aide à la survie, une protection et des biens de première nécessité.

  • 13.6 millions de personnes ont pu avoir accès à l’eau potable
  • 9.4 millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole
  • 6.4 millions d’enfants ont eu accès à une instruction scolaire
  • 2.2 millions d’enfants ont été traités pour combattre la forme de malnutrition la plus grave

Le rapport complet de l’UNICEF «Humanitarian Action for Children 2017/Action humanitaire pour les enfants en 2017» peut être téléchargé en français: https://www.unicef.ch/sites/default/files/humanitarian-action-report-201...

Photos et vidéo à télécharger (prière de mentionner le copyright): http://weshare.unicef.org/C.aspx?VP3=SearchResult&LBID=2AMZKT99EED

Contact pour les médias:
Charlotte Schweizer
Attachée de presse
UNICEF Suisse
Tél. 044 317 22 41
E-Mail: media@unicef.ch

Rapport de l’UNICEF « Action humanitaire pour les enfants»
Le rapport de l’UNICEF «Action humanitaire pour les enfants» paraît chaque année. Il invite les gouvernements, les institutions et les donateurs/donatrices à garantir le financement des programmes d’urgence dans l’optique d’objectifs de développement à long terme, de manière à assurer aux enfants dans les régions en crise une aide à la survie, une protection et des biens de première nécessité. Ce rapport rend compte des efforts déployés par l’UNICEF pour soutenir les personnes affectées par les catastrophes: en coopération avec ses organisations partenaires, l’UNICEF aide les gouvernements à assurer l’accès aux vivres à l’eau potable, à des dispositifs suffisants en matière d’hygiène ainsi qu’à des services de santé de qualité; l’UNICEF collabore avec des partenaires locaux, nationaux et internationaux afin d’améliorer la capacité de résistance des communautés fragilisées par les catastrophes naturelles, de concevoir des systèmes d’alerte et de mettre en place des plans d’action pour le cas où une nouvelle catastrophe se produirait.

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, s’appuie sur 70 ans d’expérience dans le domaine de la coopération au développement et de l’aide d’urgence. L’UNICEF s’investit dans le monde entier pour la survie et le bien-être des enfants. La réalisation de programmes dans le domaine de la santé, de l’alimentation, de l’instruction, de l’eau et de l’hygiène ainsi que la protection des enfants contre les abus, l’exploitation, la violence et le VIH/sida font partie de ses tâches centrales. L’UNICEF assure son financement uniquement grâce à des contributions volontaires; l’organisation est représentée en Suisse par le Comité suisse pour l’UNICEF. UNICEF Suisse se mobilise depuis plus de 50 ans pour les enfants – en Suisse et dans le monde.

Guerre civile au Yémen

Trois millions de personnes sont en fuite. Toutes les dix minutes, un enfant en bas âge meurt d’une maladie que l’on pourrait éviter.

Faites circuler cette page dans vos réseaux. Merci.

Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: