Kind in den Armen der Mutter

Testaments

En établissant un testament en faveur de l’UNICEF, vous posez les bases d’un monde meilleur pour les enfants.

De nombreuses personnes nourrissent le vœu de laisser quelque chose de durable à la postérité et d’influencer le monde au-delà de leur vivant. Certaines personnes tiennent aussi à redonner quelque chose, par gratitude. Car la majorité d’entre nous ont trouvé dans leur vie beaucoup d’amour, d’attention et de sécurité.

Pour des millions d’enfants, il n’en va pas de même. Ils grandissent dans des régions en crise ou vivent dans une grande pauvreté. En désignant l’UNICEF comme bénéficiaire dans votre testament ou votre pacte successoral, vous pouvez laisser une trace durable dans la vie des enfants démunis.

Bettina Junker

«Chaque début recèle de nouvelles possibilités. En faisant un don en faveur des enfants dans le besoin, vous posez les bases d’un avenir meilleur, plus pacifique.»

Bettina Junker, Directrice générale UNICEF Suisse et Liechtenstein

Laissez de nouveaux débuts à la postérité

Ce sont les enfants qui bâtiront le monde de demain. Ils représentent notre avenir. C’est pourquoi l’UNICEF s’investit pour les enfants en difficulté en Suisse et dans le monde. Pour que la prochaine génération grandisse en bénéficiant d’une protection et puisse épanouir pleinement son potentiel.

Si vous souhaitez désigner l’UNICEF comme bénéficiaire dans votre testament ou votre pacte successoral, vous avez en gros deux possibilités:

  • Au moyen d’un legs, vous laissez à l’UNICEF une part précise de votre patrimoine, par exemple une certaine somme ou des valeurs.
  • Au moyen d’un héritage, vous laissez à l’UNICEF un certain pourcentage de votre succession. À côté des membres de votre famille et des personnes qui vous sont proches, l’UNICEF fait ainsi partie de la communauté héréditaire.

En tant qu’organisation d’utilité publique, l’UNICEF est exemptée de l’impôt sur les successions. Vous pouvez donc avoir la certitude que l’intégralité de votre don permettra d’aider les enfants démunis.

Baby in Arm von Eltern

Contactez-nous

Songez-vous à désigner l’UNICEF comme bénéficiaire dans votre testament ou votre pacte successoral? Aimeriez-vous savoir comment l’UNICEF utilise votre succession pour les enfants démunis? Nous vous informerons volontiers et sommes prêts à vous aider à réaliser votre vœu comme vous l’entendez.

Asa Sjöberg Langner
Direktorin Partnerships & Philanthropy
[email protected]
044 317 22 35


Questions fréquemment posées

En réglant votre succession, vous aurez la certitude que vos biens seront utilisés exactement comme vous l’entendez. Vous pouvez désigner comme bénéficiaires des personnes proches de même que des organisations caritatives dont vous partagez les valeurs.

Par un testament ou un pacte successoral, vous clarifiez les choses concernant votre succession et évitez d’éventuels malentendus ou même des disputes.

Un testament est un document écrit qui précise vos dernières volontés. Pour être valable, un testament doit être entièrement écrit à la main, muni du lieu et de la date et signé. Un pacte successoral est un accord établi entre vous et vos futurs héritiers. Les pactes successoraux doivent être validés par un notaire.

Nous vous informerons volontiers des dispositions légales relatives à un héritage. Il faut tenir compte par exemple de la réserve héréditaire des proches parents, et il existe aussi certaines règles à respecter concernant la forme. Les questions et les réponses les plus fréquentes concernant un héritage peuvent être consultées ici.