L’instruction des filles

Avant la pandémie de coronavirus, 132 millions de filles dans le monde n’étaient pas scolarisées. Selon les estimations, 11 millions de filles supplémentaires risquent de ne plus retourner à l’école en raison de la pandémie. Pourtant, investir dans les filles est «payant» à maint égard – également d’un point de vue économique. L’instruction scolaire est l’une des réponses les plus efficaces dans la lutte contre la pauvreté et contre la croissance démographique.

Sierra Leone
© UNICEF/UNI150741/Asselin

A l’échelle du globe, 132 millions de filles ne sont pas scolarisées:  34,3 millions au niveau primaire, 30 millions au niveau secondaire inférieur et 67,4 millions au niveau secondaire supérieur. Dans les pays touchés par des conflits, la probabilité d’un abandon scolaire parmi les filles est deux fois plus élevée que dans les pays stables sur le plan politique.

55 pour cent des enfants qui ne vont pas à l’école au niveau primaire sont des filles. Sur les 781 millions d’adultes analphabètes dans le monde, près de deux tiers sont des femmes.

Une solution dans la lutte contre la pauvreté

Dans les régions rurales, les parents gardent souvent leurs filles à la maison comme le veut la tradition et les marient tôt. Pourtant, l’instruction des filles est un facteur clé pour qu’un pays puisse se développer durablement au niveau social, politique et économique: car les filles instruites se marient plus tardivement, ont moins d’enfants et apprennent à prévenir des maladies comme le VIH/sida et la malaria. Leurs enfants sont en meilleure santé, mieux nourris et fréquentent plus régulièrement l’école. L’instruction scolaire est l’une des réponses les plus efficaces dans la lutte contre la pauvreté et contre la croissance démographique.

L’instruction des filles

Montant de donation:

Créer des conditions favorables: L’UNICEF finance la construction d’écoles, forme le personnel enseignant et fournit des outils pédagogiques. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance s’emploie à rendre la fréquentation de l’école obligatoire et gratuite, à équiper les établissements d’installations sanitaires et à faire servir un repas chaud aux écoliers et aux écolières.

Instruire et former: L’UNICEF œuvre dans le monde entier pour que tous les enfants – les filles aussi – aient la chance de pouvoir apprendre à lire et à écrire. L’organisation forme en outre le personnel enseignant à des méthodes pédagogiques modernes.

Informer et expliquer: Tout en allant à l’école, les filles sont initiées à des mesures pratiques concernant la promotion de la santé et l’hygiène. Il est essentiel pour les jeunes filles qu’elles puissent avoir accès aux moyens de contraception et aux médicaments. Il faut aussi convaincre les parents que la communauté entière y gagnera à long terme si les garçons ne sont pas seuls à bénéficier d’une instruction élémentaire.

L’instruction et la formation sont la clé de l’indépendance. Votre don améliore le statut des filles et encourage leur développement de manière durable. Merci de tout cœur.