l'enfance aux enfants

Protéger les bébés contre le VIH/sida

Chaque jour, près de 400 bébés sont contaminés par le virus du sida – dans la plupart des cas, durant la grossesse, à l’accouchement ou lors de l’allaitement. Sans traitement approprié, un enfant séropositif sur deux meurt avant d’avoir eu deux ans. L’UNICEF met tout en œuvre pour que les bébés du monde entier bénéficient des tests de dépistage indispensables et d’un traitement efficace.

1.1.72.2_kinder_und_hiv_aids_960x480_092345.jpg

Cette mère tient contre elle son petit garçon de six semaines chaudement vêtu et le regarde tendrement.
La situation

En 2015, 1,4 millions de femmes séropositives se sont trouvées enceintes. Le risque qu’elles transmettent le virus du sida à leur bébé durant la grossesse, à l’accouchement ou lors de l’allaitement atteint à peu près 25 pour cent. Ce risque s’abaisse à moins de 2 pour cent si ces femmes sont bien suivies au niveau médical et qu’elles reçoivent des médicaments antirétroviraux efficaces. A l’échelle de la planète, près de 70 pour cent des femmes enceintes et des jeunes mères ont accès aujourd’hui à des thérapies appropriées; dans les pays d’Afrique subsaharienne, la proportion atteint même près de 80 pour cent.

Selon les estimations, près de 150 000 enfants de moins de 15 ans sont néanmoins contaminés chaque année par le virus du sida; 85 pour cent d’entre eux vivent en Afrique subsaharienne. S’il ne bénéficie pas d’un traitement approprié, un enfant séropositif sur deux meurt avant l’âge de deux ans. Il est donc essentiel que les nouveau-nés subissent le plus tôt possible un test de dépistage – et là, le retard à combler est très important: seule la moitié des bébés dont la mère était séropositive ont pu subir en 2015 un test de dépistage au cours des deux premiers mois de vie. Seule la moitié des enfants séropositifs de moins de 15 ans avaient accès à des médicaments antirétroviraux.

L’aide de l’UNICEF

L’UNICEF met tout en œuvre pour que les mères et leurs enfants aient accès, dans le monde entier, à la prévention, aux services de consultation, à un traitement adéquat et à des soins. Les gouvernements et les organisations partenaires sont épaulés dans les efforts qu’ils déploient pour mettre à disposition de manière uniforme des mesures de prévention du VIH, des tests de dépistage et des médicaments – également dans les régions isolées, dans les régions en crise et parmi les groupes de la population marginalisés. Les mesures essentielles pour protéger les nouveau-nés sont les suivantes:

  • Garantir l’accès à des consultations volontaires respectant la confidentialité et à des tests de dépistage
  • Assurer un suivi médical durant la grossesse, avant et pendant l’accouchement et lors de l’allaitement
  • Permettre à la mère et à l’enfant de bénéficier d’une thérapie antirétrovirale

L’UNICEF s’emploie parallèlement à combattre des facteurs de risque importants comme la pauvreté, l’inégalité entre les sexes et le manque de possibilités de s’instruire et se former.

 

» Rapport de l’UNICEF «For Every Child, End AIDS» (2016)

Vous pouvez aider vous aussi!

Votre don contribue à réduire le nombre des bébés qui naissent en étant porteurs du VIH – un virus mortel – et donc à diminuer le nombre des décès. Merci de tout cœur.

Aidez vous aussi

Oui, je souhaite aider l’UNICEF en faisant un don pour "Protéger les bébés contre le VIH/sida"
Merci beaucoup pour votre décision de faire un don pour le travail de l'UNICEF.
CHF
Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.
Communiquez avec nous:

Inscrivez-vous à notre newsletter: