Somalia 2022

Famine en Afrique de l’Est

Votre don arrive au bon endroit!

  • 1 Colis de survie pour une famille pour 65 francs
  • Lait fortifiant thérapeutique pour un nourrisson souffrant de malnutrition pour 100 francs
  • Pâte à base d’arachide pour trois jeunes enfants souffrant de malnutrition pour 150 francs
Montant du don:

Famine en Afrique de l’Est

Dans de nombreuses régions d’Afrique, un drame humanitaire se prépare. La situation nutritionnelle dans l'Afrique de l'Est est tellement grave que des millions de personnes risquent de mourir de faim. 

La sécheresse, les tempêtes de sable et la faim menacent la vie de millions de personnes. Certaines régions sont confrontées actuellement à la période de sécheresse la pire de ces quarante ans dernières années. Depuis des années, il n’y a plus eu de pluie. La situation est particulièrement dangereuse pour les plus vulnérables de la population dont font partie les enfants. Beaucoup souffrent de malnutrition aiguë sévère et risquent de mourir si on ne leur vient pas en aide très vite.  

Cette situation alimentaire déjà précaire dans des pays comme le Soudan du Sud, l’Éthiopie ou la Somalie est exacerbée par la guerre en Ukraine. Le bassin de la mer Noire (qui englobe aussi l’Ukraine et la Russie) est la réserve de céréales du monde et l’une des principales zones de production céréalière et agraire. La production et l’exportation de denrées alimentaires sont fortement limitées par la guerre. Les conséquences sont déjà visibles: de nombreux aliments de base ont connu une très forte augmentation de prix, qui les rend inabordables pour la population pauvre. 

Mais il existe d'autres raisons à la hausse de la population souffrant de la faim. Le changement climatique joue un rôle décisif dans ce domaine, mais la pauvreté est aussi un vecteur de la faim. Une autre cause réside dans les maladies comme le choléra, la malaria, le sida et bien sûr la pandémie de coronavirus. Cette dernière a aussi des conséquences économiques qui ont accentué l'insécurité alimentaire aiguë, en particulier dans les économies nationales fragiles.

Devant une tente improvisée, une mère épuisée est assise avec ses enfants. Fatuma, accompagnée de ses cinq enfants, est arrivée récemment après trois jours de marche au camp de Hagarka qui accueille des personnes déplacées. La famille a dû quitter son village, car après des années de sécheresse, plus rien ne poussait. Pour son fils de dix ans, Salat, le départ a eu lieu trop tard. Un jour après son arrivée au camp, il a succombé à la faim. Fatuma: «Je n’ai pas le temps de pleurer sa perte, car je dois chercher de quoi manger pour mes autres enfants.» 

Hungersnot Somalia
Hungersnot Somalia
Fatuma à côté de la tombe de son fils de dix ans, Salat, qui a succombé à la faim.

millions d’enfants

13,6
de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë sévère

millions d’enfants

149,2
de moins de cinq ans sont trop petits pour leur âge (retard de croissance)

millions d’enfants

45,4
de moins de cinq ans sont trop maigres pour leur âge (insuffisance pondérale)

Famine en Afrique de l’Est

Votre don arrive au bon endroit!

  • 1 Colis de survie pour une famille pour 65 francs
  • Lait fortifiant thérapeutique pour un nourrisson souffrant de malnutrition pour 100 francs
  • Pâte à base d’arachide pour trois jeunes enfants souffrant de malnutrition pour 150 francs
Montant du don:

Avec ses partenaires humanitaires comme le programme alimentaire mondial ou l’OIM, l’UNICEF se prépare pleinement à l'augmentation de l’insécurité alimentaire dans les pays pauvres qui dépendent des importations de denrées alimentaires, ainsi qu’à l'accroissement de la pauvreté infantile dans les pays entretenant des relations économiques étroites avec la Russie et l’Ukraine. 

Combattre la faim est essentiel pour favoriser la stabilité et la paix. Il est possible de fournir de l’aide de façon ciblée: de la nourriture spéciale permet aux enfants de reprendre des forces rapidement. A long terme, l’UNICEF peut soutenir, grâce à votre aide, les établissements de santé et le personnel médical. 

  • Nutrition: la malnutrition grave peut entraîner rapidement la mort, surtout chez les jeunes enfants. C’est pourquoi nous procurons du lait thérapeutique et de la pâte nourrissante à base d’arachide à d’innombrables enfants souffrant de la faim dans les différents pays concernés. Grâce à cette nourriture spéciale, les enfants reprennent rapidement des forces.
  • Eau potable: grâce à vous, nous pouvons donner accès à de l’eau potable propre à des milliers de personnes, par exemple au Soudan du Sud ou en Somalie. L’eau propre a une importance vitale et protège contre de nombreuses maladies potentiellement dangereuses.
  • Médicaments: nous fournissons des produits d’hygiène et des médicaments à des millions de familles et d’enfants dans différents pays d’Afrique afin de prévenir des maladies comme le choléra ou d’autres affections diarrhéiques graves.