Dark Blue Nr. 3

Opportunités et défis du numérique pour le développement des enfants et des jeunes

Conférence: les droits de l’enfant dans le monde numérique

13. septembre 2022, 09:30 - 16:30

La numérisation et le numérique occupent une place importante dans la vie de tous les jours des enfants et des jeunes. Les domaines étroitement liés aux technologies numériques sont toujours plus nombreux : formation, santé, vie économique, mais aussi loisirs. Cette évolution recèle de nouvelles opportunités pour le renforcement des droits de l’enfant, mais aussi des risques que ces droits soient bafoués.
 
La conférence souhaite contribuer à ce débat en s’intéressant aux possibilités qu’ouvre la digitalisation en termes de participation et d’encouragement des enfants et des jeunes, à la protection des droits de la personnalité des enfants et des jeunes sur internet et au potentiel d’action dans ce domaine en Suisse et au Liechtenstein. La conférence fait écho à l’observation générale actuelle du Comité des droits de l’enfant de l’ONU sur l’environnement numérique, ainsi qu’aux nombreuses recommandations adressées à la Suisse par le Comité des droits de l’enfant en septembre 2021.
 
Le programme de l’après-midi est consacré à la numérisation et au numérique dans le contexte d’un développement des communes et des villes adapté aux enfants. Une place du marché axée sur la pratique permettra à diverses communes et organisations de présenter leur initiatives et offres dans le domaine du numérique pour les enfants et les jeunes.
 
L’échange de connaissances et la mise en réseau sont au cœur de cet événement.


09:00 – 09:30 Accueil & café
09:30 – 12:30 Interventions d’experts-es et table ronde
12:30 – 14:00 Lunch de réseautage
14:00 – 16:30 Place du marché
16:30 – 17:30 Apéritif
 
Les détails au sujet de chaque élément du programme sont disponibles dans le dépliant.

Yara Barrense-Dias, Dr. 

Après un master en criminologie et un doctorat en sciences de la vie à l’Université de Lausanne, ainsi qu’un stage postdoctoral à l’université Laval à Québec, Barrence-Dias occupe actuellement la fonction de responsable de recherche au Groupe de Recherche sur la Santé des Adolescents (GRSA) à Unisanté, centre universitaire de médecine générale et de santé publique à Lausanne. Ses recherches portent, notamment, sur l’usage des écrans et d’Internet chez les jeunes, ainsi que sur le point de vue des parents amenés à devoir gérer cet usage. Dans le cadre de sa thèse doctorale, elle s’est particulièrement intéressée à la pratique du sexting ou des nudes, soit l’envoi électronique de contenu personnel à caractère sexuel, ainsi qu’à l’usage des médias dans la sexualité des jeunes.

Rafael Freuler 

Rafael Freuler est cofondateur et directeur de l’association Jugendarbeit.digital. Diplômé en travail social, il est titulaire d’un MAS en Cultural Media Studies. Il est responsable du concept, de la collecte de fonds et de la direction de projet dans le domaine de la programmation chez Jugendarbeit.digital. Dans le cadre de son cursus professionnel, il associe 15 ans d’expérience dans le développement d’agences média et 15 ans d’expérience dans le travail pour la jeunesse à l’ère de la numérisation.

Sandra Husi-Stämpfli, Dr. iur.

Sandra Husi a étudié le droit aux universités de Bâle et de Fribourg-en-Brisgau en Allemagne et a obtenu son LL.M à l’université de Leicester en Grande-Bretagne. Elle est titulaire d’un Executive Master of Public Administration du Centre de compétence en administration publique de l’Université de Berne. Depuis 2015, elle est conseillère en protection des données du Département fédéral de justice et police (DFJP), et dirige le département Digital Compliance et Governance du DFJP depuis 2021. Cependant, la transformation numérique est pour Sandra Husi-Stämpfli un domaine d’activité qui dépasse le contexte de l’action administrative: dans ses nombreuses publications, elle met en lumière les effets de la numérisation dans notre vie quotidienne; au cours des trois dernières années, elle s’est tout particulièrement penchée sur la protection de la personnalité des enfants au sein d’un environnement familial digitalisé.

Philip D. Jaffé, Prof. Dr. 

Philip D. Jaffé est membre du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies depuis 2019 et a été élu vice-président du comité en 2021. Il est actuellement réélu pour un deuxième mandat jusqu’en 2027. Philip D. Jaffé est professeur ordinaire au Centre interfacultaire en droits de l'enfant à l’Université de Genève. Il a étudie la psychologie et s’est spécialisé en psychologie clinique à l'Université de Fribourg et à l'Université de Genève. Il a reçu une bourse pour jeunes chercheurs du Fonds national suisse de la recherche scientifique et terminé ses études doctorales à l'Université Yeshiva à New York en 1988. Après des stages postdoc à l'Université de Harvard, il s'est formé en psychologie légale et a travaillé plusieurs années durant dans le système psychiatrique pénitentiaire de haute sécurité du Massachusetts, USA. Depuis son retour en Suisse, il a enseigné la psychologie clinique et la psychologie légale à l'Université de Genève et développé une activité privée comme psychothérapeute et expert auprès des tribunaux. Depuis de nombreuses années, ses activités académiques et professionnelles se centrent sur le champ des Droits de l’enfant dans une perspective protectionnelle. Il est également spécialiste de la participation de l’enfant au sein du système judiciaire civil et pénal, ainsi que des questions de détention des mineurs.

Christian Kolly

Christian Kolly est collaborateur pédagogique auprès du Centre Fritic du canton de Fribourg. Le Fritic est le centre de compétences pour tous les aspects liés aux médias et aux technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement. Dans le cadre de cette fonction, Christian Kolly conseille les autorités scolaires, les écoles, les enseignant·e·s et les apprenant·e·s sur les médias et les TIC. Christian Kolly possède en outre une longue expérience en tant qu’enseignant et a travaillé pendant huit ans en tant que personne-ressources pour les TIC dans les classes. Christian Kolly est également directeur de l’école primaire de la commune de Mont-Vully dans le canton de Vaud. Depuis 2021, il est président du Conseil communal (législatif) de la commune de Vully-les-Lacs dans le canton de Vaud.

Nadia Kutscher, Prof. Dr.

Nadia Kutscher est professeur d’aide à l’éducation et de travail social à l’université de Cologne. Depuis 2002, elle mène des recherches sur la numérisation et la digitalisation en lien avec l’enfance, la jeunesse et la famille. Elle s’intéresse notamment aux inégalités sociales et à la formation, ainsi qu’aux questions éthiques en rapport avec la numérisation, l’éducation et le travail social. Parallèlement à son activité académique, Nadia Kutscher s’engage dans de nombreux comités d’expert·e·s: elle est notamment membre du groupe d’expert·e·s pour les droits de l’enfant dans l’environnement numérique, et participe aux consultations sur les Observations générales du Comité des droits de l’enfant de l’ONU en Allemagne, membre de la commission d’expert·e·s pour le 17e rapport sur les droits de l’enfance et de la jeunesse et membre du conseil scientifique du Deutsches Jugendinstitut. Nadia Kutscher est également membre du comité allemand de l’UNICEF.

CIAO

L’association CIAO propose des informations sur le passage à l’âge adulte, des échanges et une aide sur les sites Internet ciao.ch et ontécoute.ch. Les offres s’adressent à de jeunes Suisses et Suissesses de Suisse romande et leur donnent l’opportunité d’échanger entre jeunes du même âge sur divers thèmes dans un forum. Ils peuvent également poser des questions anonymes à un·e spécialiste, par exemple sur la sexualité, la santé ou les réseaux sociaux, ou lire les réponses de spécialistes aux questions posées par d’autres jeunes. CIAO encourage ainsi les jeunes à mobiliser leurs propres ressources et à nouer des contacts avec des jeunes du même âge.

AFAJ – Association faîtière pour l’animation enfance et jeunesseFachstelle SpielRaum

L’AFAJ et l’organisation «Fachstelle SpielRaum» réalisent ensemble différents projets en rapport avec un développement communal et urbain adapté aux enfants. Dans le cadre de «Participlace», la participation d’enfants et d’adolescent·e·s à des projets de développement territorial est testée en collaboration avec des communes pilotes. Une autre initiative porte sur la valorisation de l’environnement résidentiel en lien avec l’encouragement de l’activité physique des jeunes enfants dans des quartiers où vivent des groupes de population socio-économiquement défavorisés. La numérisation joue un rôle croissant dans la mise en œuvre des projets.

FSPJ – Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ

Les différentes offres de easyvote.ch permettent et motivent les jeunes à voter et à élire. easyvote promeut l’intérêt et l’engagement politiques en mettant à disposition des informations sur les votations, les élections et des thèmes politiques actuels de manière accessible et neutre.

Les offres de encouragent la participation politique et l’éducation politique des jeunes en Suisse. Pour les atteindre dans leur vie quotidienne, des moyens de communication simples et connus des jeunes sont utilisés. Parallèlement aux réseaux sociaux, la plateforme engage.ch est au cœur du projet. Sur cette plateforme en ligne, les jeunes peuvent facilement faire part de leurs préoccupations et de leurs idées.

Erziehungsdepartement des Kantons Basel-StadtGGG - Gesellschaft für das Gute und Gemeinnützige Basel

Nous présentons la plateforme numérique bâloise pour jeunes créateurs du monde de la culture kulturkick.ch, en particulier avec la nouvelle extension (depuis 2021) d’un point de contact numérique adapté aux jeunes pour les questions d’autorisation, de droits d’auteur et juridiques. L’orientation et les extensions de contenus ont été élaborées dans le cadre d’un processus participatif avec des adolescents et de jeunes adultes. La plateforme propose des vidéos et des fichiers audio spécialement produits dans lesquels des expert·e·s informent et de jeunes créateurs du monde de la culture émettent des commentaires.

Fachhochschule Nordwestschweiz

Avec le projet «E-Space», l’institut d’aide à l’enfance et à la jeunesse de la FHNW, jugendarbeit.digital et l’Association faîtière pour l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert (AFAJ) mettent en œuvre un projet de recherche et d’action sur le développement socio-spatial du travail pour la jeunesse dans le contexte du numérique.

jugendarbeit.digital

Différents projets et offres de jugendarbeit.digital sont présentés, notamment Jugendapp, Smalljobs ou Kryptokids.

Kantonspolizei Basel-Stadt

Nous mettons en œuvre le module Internet, Handy & Co dans l’ensemble du canton de Bâle-Ville. Le module comprend trois leçons et est enseigné avec l’assistance numérique d’iPads. Le but visé consiste à ce que les élèves résolvent eux-mêmes des tâches sur l’appareil numérique à partir du «modèle» et progressent ainsi dans leur apprentissage. Les thèmes suivants sont abordés en amont: données personnelles / personnes inconnues / conséquences dans le chat / photos.

Protection de l'enfance Suisse

Protection de l’enfance Suisse présente ses offres en rapport avec le numérique, notamment Privacy Playgrounds.

Platforme nationale: Jeunes et media

Différentes offres et publications de Jeunes et Médias sont présentées.

OST - Ostschweizer FachhochschulePädagogische Hochschule Luzern

«Kinderrechte in der Tasche (Les droits de l’enfant dans la poche)» Une application web conçue de manière participative pour la transmission et la perception des droits de l’enfant. Un projet de la Haute école spécialisée de Suisse orientale, de la Haute école pédagogique de Lucerne et d’UNICEF Suisse et Liechtenstein avec le service de médiation pour enfants, PACH, Pro Juventute, Terre des Hommes Suisse, Integras, éducation21, procap et Pro Infirmis.

Parentu

Parentu informe les parents en 13 langues – pour que tous les enfants puissent grandir dans un environnement stimulant et sain. L’application envoie toutes les informations importantes sur le développement de l’enfant directement sur le smartphone des parents via des messages push.

staatslabor

staatslabor aide l’État à devenir plus collaboratif, adaptable et ouvert afin qu’il puisse mieux servir la collectivité à l’ère du numérique. Différents projets  et offres de staatslabor sont présentés, par exemple ThunTok et Innovation Champions.

Stadt Arbon, Bereich Gesellschaft

La ville d’Arbon a développé une plateforme électronique de participation sur le site meinThurgau et l’utilise pour des processus participatifs très diversifiés. L’équipe du domaine Société donne un aperçu des projets actuels et partage de premières expériences.

Stadt Bern, Bereich Soziokultur

Startstutz est l’instrument de promotion de la ville de Berne pour la création culturelle des jeunes. Des adolescents et jeunes adultes jusqu’à 25 ans sont soutenus dans le développement et la pratique d’une culture de la jeunesse autonome et auto-organisée. L’antenne Culture Jeunesse propose aux adolescents et aux jeunes adultes un soutien pour le dépôt de projets, les aide à trouver d’autres subventions ou peut leur fournir l’accompagnement approfondi d’un spécialiste.
  
 FÄGER propose durant toute l’année de multiples possibilités d’organiser ses vacances et ses loisirs de manière variée, indépendamment des conditions socio-économiques. Les enfants dès cinq ans et les adolescents de la ville de Berne, ainsi que des 27 communes partenaires, peuvent participer.

Stadt Thun

En collaboration avec staatslabor, la ville de Thoune a développé l’initiative «ThunTok» en tant que prototype d’un centre de service public numérique pour enfants. Il en est résulté une plateforme semblable à un réseau social grâce à laquelle les enfants peuvent poster leurs revendications et leurs visions, et les transmettre directement aux services administratifs compétents.

Les interventions et la table ronde du matin ont lieu en allemand et français avec traduction simultanée. Selon le nombre d’inscriptions, une traduction en italien sera également proposée. Les stands du marché de l’après-midi sont libres de se présenter dans la langue de leur choix.

La participation au programme de l’après-midi, dès 14h. (place du marché) est gratuite.
Les coût pour la participation au programme du matin, jusqu’à 14h, se montent à CHF 180.-.
Le tarif réduit pour les membres du RSDE et représentants-es de « Commune amie des enfants » est de CHF 80.-.
 
Vous obtiendrez les informations pour le paiement après votre inscription.

La conférence est organisée conjointement par le Réseau suisse des droits de l'enfant et UNICEF Suisse et Liechtenstein.
Rahel Wartenweiler, Réseau suisse des droits de l’enfant : [email protected]   
Florian Hadatsch, UNICEF Suisse et Liechtenstein : [email protected]  

Inscription

Je souhaite participer à * (choix multiple) :

CHF 180.-. Le tarif réduit pour les membres du RSDE et représentants-es de « Commune amie des enfants » est de CHF 80.-.

Renseignements donnant droit une réduction (un seul choix)
Langue privilégiée

Les interventions et la table ronde du matin ont lieu en allemand et français avec traduction simultanée. Selon le nombre d’inscriptions, une traduction en italien sera également proposée. Les stands du marché de l’après-midi sont libres de se présenter dans la langue de leur choix.

Repas