Les programmes visant à combattre le travail des enfants

Des millions d’enfants travaillent dans le monde afin d’aider leurs familles à survivre. Le travail des enfants est un problème lié à la pauvreté. Comme ses causes sont multiples, il est compliqué de le combattre. L’UNICEF mise en particulier sur les programmes de formation, l’information et la sensibilisation ainsi que sur la consolidation des familles et des communautés villageoises.

Bolivia 2013
© UNICEF/UNI159390/Pirozzi

La situation

Selon les estimations de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), 151 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans exécutent des travaux qui mettent en danger leur développement ou les empêchent d’aller à l’école que l’on appelle globalement «travail des enfants». 114 millions ont 14 ans ou moins. Au lieu d’aller à l’école, ces enfants triment chaque jour durant des heures – souvent dans des conditions dangereuses, dans les mines, sur les décharges, dans les fabriques, dans l’agriculture où ils manipulent des produits chimiques et des pesticides. Des millions de filles travaillent aussi comme domestique sans la moindre rémunération et sont particulièrement exposées à l’exploitation et aux abus. C’est en Afrique subsaharienne et, de manière générale, dans les régions en crise comme le Proche-Orient que le travail des enfants est le plus répandu.

Le travail des enfants n’a rien à avoir avec «donner un coup de main». Quand l’instruction scolaire et les loisirs ne sont pas affectés, le fait d’aider et de prendre des responsabilités peut avoir un effet positif sur le développement physique et mental d’un enfant. Par travail des enfants – un phénomène qu’il convient de combattre - on entend entre autres: un travail à plein temps ou un nombre d’heures de travail trop élevé par jour quand l’enfant est trop jeune; des activités nocives pour la santé; une rémunération inexistante ou insuffisante; une responsabilité trop lourde, non adaptée à l’âge; un travail qui empêche les enfants d’aller à l’école; des activités qui portent atteinte à la dignité de l’enfant et à son estime de soi comme par exemple la servitude ou la prostitution.

L’aide de l’UNICEF

Quand il en va de la survie, le travail des enfants ne peut pas simplement être interdit. La voie qui conduit à l’abandon du travail des enfants est complexe et prend du temps. C’est pourquoi les programmes de l’UNICEF concernent différents niveaux:

  • Instruction: l’UNICEF attribue une extrême importance à l’instruction et soutient les écoles en fournissant du matériel scolaire et en participant à la formation continue du personnel enseignant.
  • Lutte contre la pauvreté: l’UNICEF consolide la situation des familles sur place, par exemple en octroyant des bourses scolaires ou en offrant des repas aux élèves.
  • Information: l’UNICEF sensibilise la population et les institutions de l’Etat à la problématique du travail des enfants et aux effets négatifs à long terme d’une formation insuffisante.
  • Cadre juridique: l’UNICEF se mobilise en faveur de réformes de la législation sur le travail et soutient les efforts en faveur d’une politique de la santé et de la formation particulièrement attentive aux pires formes du travail des enfants. L’UNICEF conseille les entreprises quant aux règles de comportement et d’achat à respecter.

Vous pouvez aider, vous aussi!

En faisant un don, vous soutenez les projets de l’UNICEF en matière de protection de l’enfant et offrez aux filles et aux garçons une chance de sortir de l’engrenage de la pauvreté et du travail des enfants. Nous vous en remercions de tout cœur.

Les donations régulières nous permettent d'utiliser efficacement votre argent.
CHF