Nepal 2016

Legs et héritages

Legs et héritages

Vous pouvez léguer au monde quelque chose de durable. Un testament ou un legs en faveur de l’UNICEF pose les bases d’un monde meilleur pour les enfants.

De nombreuses personnes nourrissent le vœu de laisser quelque chose de durable à la postérité et d’aider à changer le monde au-delà de leur vivant. Pour certaines personnes, il s’agit aussi, par gratitude, de redonner quelque chose. Car la plupart d’entre nous trouvent dans leur vie beaucoup d’amour, d’attention et de sécurité – à la différence des millions d’enfants qui grandissent tout autour du globe dans des régions en conflit et en crise ou dans une grande pauvreté. En désignant l’UNICEF comme bénéficiaire dans votre testament, vous pouvez laisser une trace dans la vie de ces enfants.

Régler votre succession vous donne l’assurance que vos biens seront utilisés comme vous l’entendez. Vous pouvez désigner comme bénéficiaires des personnes qui vous sont proches ou des organisations dont vous partagez les valeurs. En établissant un testament ou un pacte successoral, vous clarifiez les choses et vous évitez d’éventuels malentendus ou même des disputes.

Informations pratiques à propos du testament

Chaque personne majeure et capable de discernement peut décider librement de l’utilisation de ses biens après son décès. Il convient toutefois de respecter les dispositions prévues par la loi, en particulier la réserve héréditaire des proches, ainsi que certaines règles concernant la forme. Pour être valable, un testament doit être écrit personnellement, de sa propre main, muni du lieu, de la date et de la signature. Vous trouverez d’autres informations dans la publication Legs: Questions et réponses.

En principe, il y a deux possibilités de désigner l’UNICEF comme bénéficiaire dans votre testament:

Legs
Par un legs, vous laissez à l’UNICEF des biens pour une valeur déterminée, par exemple une somme d’argent précise ou des valeurs.

Désigner l’UNICEF comme héritière
A part les membres de la famille et les personnes qui vous sont proches, vous pouvez aussi désigner l’UNICEF comme héritière. Dans ce cas, l’UNICEF fait partie de la communauté héréditaire et reçoit la part de vos biens que vous avez définie. S’il n’y a pas d’héritiers légaux, vous pouvez même désigner l’UNICEF comme seule héritière.

En qualité d’organisation d’utilité publique, l’UNICEF est exemptée de l’impôt sur les successions. Vous pouvez donc avoir l’assurance que votre héritage sera versé dans son intégralité au profit des enfants en difficulté.


Envisagez-vous de désigner l’UNICEF comme héritière dans votre testament? Souhaitez-vous en savoir plus concernant la façon dont l’UNICEF utilise les legs et les donations au profit des enfants en difficulté? Nous sommes prêts à vous fournir des informations complémentaires et à vous aider à réaliser votre vœu comme vous l’entendez.

Daniel Leibundgut
Responsable relations client

UNICEF Suisse et Liechtenstein
Pfingstweidstrasse 10
8005 Zurich

Téléphone: +41 (0)44 317 22 24
E-mail: d.leibundgut(at)unicef.ch

Nous vous rappellerons volontiers: